jetblackpearl
jetblackpearl bird
jetblackpearl fish
NEWS

* * * * *  
(pour les nouvelles le long de l'année en dehors de la France, consultez la page anglophone)  


Décembre 2014

Cette année, je fais la couverture du calendrier des 'Accordion Babes' ! En décembre on a quelques soirées avec d'autres babes du calendrier, ça va être bien chouette ... Il faut voyager loin par contre, la prochaine soirée est le 13 décembre à Alameda (à l'autre côté de la baie de San Francisco).  

Peut-être un jour en France ?

align=none


* * * * *      

Juin 2014 -

La douce France n'est plus si douce qu'avant. Et elle en pleure.  

J'ai découvert ce pays il y a 20 ans maintenant, j'y ai grandi en musique, j'y ai grandi en scène. J'ai appris à parler le français, j'ai essayé de le comprendre le mieux possible et les français m'ont   accepté telle que je suis, malgré mon accent un peu bizarre. J'ai joué dans des rues, sur des scènes, des marchés, des tracteurs, dans des grandes salles de spectacles, des bistros et des prisons.  

A un moment, je suis devenue intermittent de spectacle. In-ter-mit-tent de spectacle. Ça veut dire que je faisais des spectacles, mais pas tous les jours. Je n'étais pas fonctionnaire de spectacle, je ne faisais pas un concert ou une répétition payée tous les jours à un endroit fixe. Mais les jours où je ne jouais pas, j'avais quand même un peu d'argent pour bouger, travailler mes chansons ou essayer de trouver d'autres endroits pour jouer plus tard.  

Quand je n'étais pas encore intermittente de spectacle, je chantais déjà. Je chantais beaucoup dans la rue et comme ça ne me faisais pas tout à fait assez d'argent pour louer un appartement, je logeais chez des gens. C'est possible. Tout est possible.  

Il y a beaucoup de pays où l'intermittence n'existe pas. Et les chanteurs chantent quand même.

Ils chantent quand ils sortent de leur boulot, le soir ou le weekend. S'ils n'ont pas un autre boulot, ils chantent tous les jours, partout qu'ils peuvent, pour quelques sous, parfois pour un sandwich, des frites et une bière. Ils donnent des cours pour apprendre d'autres gens à chanter. A San Francisco je connais des chanteurs qui n'ont pas de maison, donc ils gardent les maisons des gens qui ont beaucoup d'argent et des chiens ou des chats, mais pas de temps pour leur tenir compagnie.  

Tout est possible.  

Il y a des pays où les gens vivent dans la rue avec les enfants, les malades, les vaches, tous ensemble. C'est possible aussi. Tout est possible.  

La France pleure. Je crois comprendre pourquoi. Car tout ce qui est possible, n'est pas toujours souhaitable. La France est malade en ce moment et risque d'aller vers d'autres possibilités pas souhaitables du tout.  

Elle est malade, il faut la soigner.  

Bien qu'il y ait des maladies peut-être bien pires partout dans le monde, qu'il y ait des guerres et des catastrophes naturelles, quand on est malade soi-même, il faut se soigner pour ne pas tomber de plus en plus malade justement.  

La France pleure. J'espère qu'on arrêtera de lui faire mal. Et de faire mal aux artistes qui sont encore intermittent de spectacle. Car ça fait mal aussi, de faire grève, de se taire au lieu de faire ce qu'ils savent faire le mieux : s'exprimer. S'ils font grève, c'est pour essayer de soigner ce qu'il va pas dans leur pays. Même s'il faut se rendre un peu malade soi-même pour ça.  

Quand j'écris cela, je ne suis pas en France. Mais je pense à elle, et je pleure un peu avec elle.  

align=none    

* * * * *

Avril 2013   - Les Anartistes
Encore de belles rencontres sur la route... cette fois-ci avec l'équipe de ID Hérault TV aux Anartistes à Roujan, qui ont capté des bouts de concerts dans cette petite salle frigorifiée quand on y rentre, mais surchauffée par l'incroyable ambiance quand on y resort ! Viva la musica !
http://www.idherault.tv/14458/roujan-jetty-swart-aux-anartistes/

* * * * *  

Un compte rendu des trois concerts au Bellovidère à Beauvoir dans Zicazic.com avec de belles photos de Laurence Navarro. C'est toujours si chouette de croiser des bons capteurs de lumières sur la route... Merci !


* * * * *
Mars 2013 - Le Limo
Ça fait longtemps... et pourtant, les passages au Limonaire sont toujours un peu magiques...
Vendredi 22 et samedi 23 mars on y retourne, pour un co-plateau avec Marco et les esprits blancs, ensuite La Demoiselle inconnue.
Inconnue, certes, tous deux inconnues même encore pour moi, mais ça ne va pas durer !
De nouvelles rencontres pour 2 soirées bien chaleureuses, consultez le site du Limonaire pour accès et réservations.