jetblackpearl
jetblackpearl bird
jetblackpearl fish
PRESS

Voix du Nord 2012
 
* * * * *
Les rêves et les sentiments profonds sont surface et s'animent au son de l'accordéon et de sa voix qu'elle manie avec une facilité déconcertante. Indéniablement elle sait jouer avec les ambiances, les mots et les émotions. Passant d'une reprise délurée de Michael Jackson avec un franc roulé de R à une chanson poignante empreinte de sonorités de l'est, elle fédère le public autour de son personnage et de sa proposition musicale. Et les festivaliers en redemandent encore et encore.
(yeggmag.fr)  

* * * * *

Son parcours est à l’image de ses chansons, atypique et mouvementé. De l’opérette au tango, du musette au rock, avec sa voix et son charisme, Jetty nous ballade où elle veut.
(Francofans)
 
* * * * *

L'une après l'autre, des chansons font comme décors. En noir et blanc; les pointes de couleurs étant la tendresse, l'amour et, malgré la poisse, un bien bel optimisme. C'est du Trauner qui emballerait Carné. Du cinoche, oui, de la pellicule sensible qui nous impressionne.(...)Ses chromos si beaux, ses tranches de vie virées sépia, ses décors de bord de canal et de logements petits: elle fera de la scène un vrai film populaire, un classique qu'on applaudira sans réserves. Et d'elle une star.    

Michel Kemper (Le Progrès de Lyon)

* * * * *

L'adorable Yeti, de son vrai nom Jetty Swart, est pour sa part une attachante parolière et accordéoniste batave, qui a vécu à New York comme designer et musicienne de rue avant de s'installer à Montpellier, d'où elle chante ses histoires biscornues comme les récits de pulp fictions.

(Libération)

* * * * *  

(...)Elle se déchaîne, lance des poussées poétiques et vocales dignes de la punk, funk et opéra Nina Hagen. Yeti rappelle le poète troublion venu lui aussi du nord, Dick Annegarn, pour ses mots tendres et nostalgiques, ou bien encore l'humour d'une Catherine Ringer.

L'univers de Yeti est décalé, pourvu d'un paysage personnel imaginaire et fantastique. Elle est survoltée, intelligente et originale.

(Accordéon & accordéonistes)

* * * * *

(...) la fille cachée de Gérard Blanchard et Nina Hagen. Cette Hollandaise volante venue de Montpellier avec un poisson sur l'épaule, un accordéon en bandoulière et, surtout, du talent plein partout...
Une artiste forte d'une sacre personnalité, d'un texte bien foutu, bien balancé, d'un redoutable sens de l'humour et d'une incontestable originalité servie par une voix sachant s'envoler avec puissance...

(La Nouvelle République des Pyrénées)

* * * * *  

(...) Yeti est plus qu'une chanteuse, c'est une artiste complète qui flirte avec le théâtre, le mime, le clown, sans retenue ni complexe. Elle est drôle, parce qu'elle est nature. Elle vous livre les divagations de son imaginaire en délire sans ambages.    

(La Dépêche, Ariège)

* * * * *  

(...) Faut dire que Yeti s'y entend comme personne pour manier la langue française avec subtilité. Et dire qu'elle est hollandaise ! Faut dire aussi qu'elle manie tout aussi bien son accordéon, poisson sur épaule et gouaille à portée de micro. (...) Y avait du bonheur à revendre dans ce concert là, de ces moments qui, heureusement, existent encore sur scène.    

(La Montagne)